Aracnafalx Somneurs

Les humains la surnommait « Fauchérigne », dans le patois de Sunnyglade.

Biographie

Née à Quel'thalas, avant la première guerre, Aracnafalx Somneurs1 achève sa jeunesse à Sunnyglade, au sud d'Elwynn. Là-bas, elle vit parmi les humains avec sa mère et sa jeune sœur. Ensemble, elles coulent des jours paisibles jusqu'à ce qu'Aracnafalx ait l'idée avec sa meilleure ami d'invoquer Topocleptes, le démon voleur de places (non, sérieusement…). Le rituel tourne mal. La jeune Sally est tuée. Aracnafalx et sa famille rentrent en disgrâce à Lune d'argent… juste à temps pour l'attaque du Fléau. C'est là qu'Aracnafalx prend les armes pour la première fois et pose la première pierre de ce qui sera sa carrière de Chevaleresse de Sang.

Sa formation de Chevaleresse de Sang achevée, Aracnafalx intègre la bande connue sous le nom de Les Vauriens. Elle se lie d'amitié avec pas mal d'entre eux.

Entretemps, elle croise la route d'un autre Chevalier, auquel elle doit sa vocation : Aemaethe Snorri. Elle se retrouve par la même occasion avec un immense amour dans sa vie et le plus improbable de tous les taurens comme fils adoptif : le jeune et turbulent Arazark.

Les choses se gâtent cependant quand la sorcière Cordelia lui apprend que le rituel qu'elle a accomplit dans sa jeunesse pourrait bien avoir des conséquences dramatiques sur son entourage. Aracnafalx décide alors de fuir vers une autre dimension pour éviter la catastrophe. Mais il se trouve que cette manœuvre est un plan élaboré d'un être surnaturel (qui se présente comme un Ancien) pour l'éloigner d'Aemaethe. Celui-ci lui propose d'ascendre vers un plan supérieur. Elle accepte—uniquement pour utiliser ses nouveaux pouvoirs afin de revenir parmi les mortels et auprès de son amant.

Dernières nouvelles

Plus d'un an a passé et Aracnafalx travaille désormais pour son propre compte. Elle accepte des boulots de mercenaire quand le besoin s'en fait sentir. Sa relation avec Aemaethe a pris fin en queue de poisson et sa vie suit un train monotone. Du moins, si frôler quotidiennement la mort pour du fric peut être considéré comme monotone.


2312678242_a08243be92_m.jpg

Apparence

Jolie fille, séduisante, pourtant la patine sophistiquée des sin'dorei lui fait défaut. La Horde lui va bien. En tenue de ville, elle est tantôt classique, tantôt provocante mais toujours garçon-manqué.

En livrée de combat, elle a d'autant moins l'air d'une fille de la haute. Sa démarche assurée ne trompe pas : elle sait se défendre. Pourtant, elle affiche rarement cicatrices ou ecchymoses… Sa peau est aussi solide que douce.

Souvent, un chat siamois l'accompagne. Il n'est pas commode et Aracnafalx lui parle comme à une personne. Un démoniste qui y prêterait attention décèlerait sans doute que cet animal est un peu plus que ce qu'il paraît être.

Signes particuliers

A un furieux brushing. Est lourdement armée.


Psychologie

Terre-à-terre, Aracnafalx a plus de cœur que de cervelle. Toutefois, elle est plus finaude qu'il n'y paraît et a un certain sens pratique.

Elle croit en l'idée de justice—dans sa version basique. Elle a un discours étonnamment construit sur l'émancipation sociale des péons. Elle croient en la solidarité et en veut à l'Alliance de ne pas avoir partagé le pouvoir de la Lumière, qui aurait permis de sauver Quel'thalas.

Elle a coutume de lancer des idées totalement en désaccord avec son temps, qui font hausser les sourcils des vieux sages—des plus bêtes d'entre eux en tout cas. On la dit « moderne », quoi que ça veuille dire.

Citations

Ce qu'elle dit

« J'ai la peau qui ne marque pas facilement. »

Ce qu'on dit d'elle

« Elle porte son cœur devant elle. » — Sa maman.


Les aventures d'Aracnafalx

Une série de textes, répartis en deux livres, retracent l'essentiel de l'histoire d'Aracnafalx. Pour les parcourir, il existe un index des différents documents. La rédaction du Livre 2 est en cours (31 juillet 2008).

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License